Home /

P.O.L.

Impression sur papier photo (lambda color paper) collé sur aluminium.

Il s’agit d’un objet bâtard, mélange de techniques et de modes de représentation dont le but est une mise à distance.

La superposition des techniques (photographie et peinture) et le processus d’agrandissement qui s’ ensuit engendre une perte de repère quant à l’échelle des éléments qui composent l’image.
Au final, le sujet de la photographie retrouve une échelle raisonnable alors que la couche picturale apparaît dans une échelle peu probable.
Ce processus crée une friction permettant une relecture de l’image.

C’est une photo renvoyant à la peinture, une manière de poser la question de la fonction de l’image et de la possibilité de manipulation qu’elle offre selon le but recherché.

L’image n’ayant dans la plupart des cas d’autre rôle que de promouvoir un certain mode de vie.
Je tente ici, par un glissement des codes esthétiques, d’interroger ce cadre de vie.
.